AD Tramontana, la F1 de route

La mode des voitures « light », on le constate sans cesse, est en train d’exploser. Voici un nouvel exemple, après notre dernier post sur l’Ariel Atom. Un constructeur espagnol, Advanced Design, basé du côté de Barcelone, arpente les salons depuis quelques temps avec un modèle, la Tramontana. La dernière version de l’étude est aujourd’hui à un stade plus que proche de la commercialisation, et le modèle de série sera donc dévoilé…à Genève bien sûr !

AD Tramontana Face

Donc, cette voiture se présente sous la forme d’une sorte de Formule 1 pour usage routier, avec un chassis full carbone, des freins carbone céramique, une aérodynamique très soignée étudiée en soufflerie, et un design d’avions de chasse. La configuration des passagers permet de disposer d’un simple bacquet, ou de deux places l’une derrière l’autre, au choix. Bien évidemment, les bacquets sont moulés sur le gabarit des acheteurs, et chaque voiture est personnalisable à loisir.

AD Tramontana moteur

Le voiture dispose d’un moteur V12 de plus de 5L, implanté en porte à faux arrière, gavé par deux turbos, qui développe selon les envies entre 550 et 720 CV. Il vous suffit pour cela d’actionner une petite molette sur le tableau de bord. Très drôle donc de dire « tiens, il pleut, je vais rester raisonnable » :-). Le couple reste faramineux, même en position « petit bras » : 900 NM. Avec ce bloc, l’AD Tramontana est donné pour plus de 300 KM/H, et un 0 à 100KM/H abattu en 3,7 S.

Proche en terme de look, l’Ariel Atom et la AD Tramontana sont pourtant diamétralement opposées en terme d’esprit. Certes, le rapport poids puissance de la Tramontana est de 1,7 KG par cheval, soit très faible, mais les moyens pour y parvenir sont différents. L’Atom recherche le gain de poids, avec un 4 cylindres compresseur de faible encombrement et des matériaux ultralight. La Tramontana parvient aussi à limiter son poids (on parle de 1200KG environ…) mais pas de miracle avec un V12 et les renforts nécessaires.

En synthèse, et malgré des similitudes marquées, les deux véhicules proposent des visions différentes de la supercar ultralight. Personnellement, j’ai un faible pour l’Atom dans la recherche de la légèreté, et dans l’équilibre entre performances/émissions de CO2 et consommations. Les chronos parlent aussi en sa faveur (0 à 100 KM/H en 3,2 s…). Enfin, et surtout, l’Atom roule et a déjà démontré son savoir-faire.

Vivement donc la confrontation sur circuit !

Galeries photos :

AD Tramontana Profil AD Tramontana Arrière AD Tramontana Dessus AD Tramontana Detail

Articles en rapport :

3 Commentaires

  • 1
    lo
    février 21, 2008 - 11:35 | Permalien

    L’ariel atom est une 4 cylindre compresseur (et pas 6 cylindres turbo comme tu l’écrit) de plus si on devait comparer cette voiture c’est plus avec une comparo T1 qu’il faudrait le faire (même si le tramontana ferai pale figure à coté)….

  • 2
    février 21, 2008 - 12:20 | Permalien

    Oups, désolé 🙂
    En plus, c’était bien noté dans l’article sur l’Atom : http://www.blog4auto.fr/ariel-.....ons-pures/
    C’est modifié donc !

    Et pour la comparaison avec la Caparo T1, je ferais un petit post dessus !

  • 3
    jean
    janvier 13, 2009 - 2:35 | Permalien

    Bonjour,

    Je cherche à partir au grand prix F1 Barcelone pour 4 jours vers 10 mai 2009.
    j’ai cherché sur les sites des compagnies Low Cost: un vol au départ de Bruxelles à destination grand prix de f1 Barcelone.
    j’ai vu ce site http://www.mipsotour.fr/formule-1.html
    Connaissez vous d’autres agences de voyages qui le proposent
    Merci pour vos réponses.