Alfa Roméo 8C Competizione en production

L’Alfa Roméo 8C Competizione va rentrer en production…, si on peut dire : 500 exemplaires seulement, et donc peu de chances d’en voir rouler en dehors du spot PMSt ( Paris-Monaco-St Tropez).

Alfa Roméo 8C

L’Alfa est motorisé par un moteur V8 emprunté à Maserati (et sera d’ailleurs assemblée sur les chaînes de montage de sa grande sœur) mais porté à 4,7 litres de cylindrée pour une puissance de 450 CV. Le caractère devrait être moins rageur que dans la Maserati, plus rond et rauque au niveau sonorité, mais avec un poids contenu sous 1,6 Tonnes elle devrait tutoyer les 300 km/h. L’aérodynamique étudiée en soufflerie offrirait un comportement joueur, dynamique mais accessible à tout le monde…du moins ceux capables de voir leur commande honorée !

Alfa Roméo 8C

Elue « Supercar of the year », la question qui se pose est : pourquoi tout le monde, moi y compris, s’extasie devant une Supercar de « seulement » 450 CV, aux performances plutôt dans la moyenne basse (une F430 étant plus véloce par exemple) et ayant un blason finalement moins prestigieux que ses cousines italiennes ?

Dans mon cas, et c’est strictement personnel, car j’ai été élevé dans l’amour des Alfa sportives, les vraies : 1750 Coupé Bertone, GTV, Alfasud 1300 TI, Montréal à moteur V8 déjà…

Pour tous les autres, simplement à cause d’un charisme hallucinant, d’un équilibre parfait entre le néo (keyless go, boîte robotisée,..) et le rétro (trèfle sur les côté, rondeurs, proportions …). Pour l’avoir approchée, je peux dire qu’elle dégage un charme inimitable, aux antipodes de l’agressivité d’une Lamborghini LP 640, ou de la très bling bling Mercedes SLR Roadster.

Alfa Roméo 8C

Bref, vous l’aurez compris je suis fan. Malheureusement, et c’est vraiment le seul souci, il n’y en a plus de disponible. J’attendrai donc le roadster, pas mal non plus…

Articles en rapport :