Alfa Romeo Giulietta, la grande Mito

Alfa Romeo va enfin pouvoir remplacer la vieillissante 147. La compacte qui a  brillament renoué avec le succès pour la marque va donc céder la place à la nouvelle berline compacte d’Alfa, en charge de lutter contre les BMW Série 1, les Volkswagen Golf et Audi A3.

Pour ce faire, la Giulietta compte avant tout sur son sex-appeal. Et il faut dire que le look est assez réussi. La filiation avec la Mito est évidente, même si j’aurais préféré plus d’agressivité sur les boucliers avant. L’arrière est plus plus viril, même s’il faut penser légèrement à une Seat plus carrée.

Comme d’habitude chez Alfa, les sièges en cuir sont somptueux,et même si le tableau de bord n’a pas encore été définitivement dévoilé, on devrait retrouver les compteurs, le volant et les commodos de la Mito.

Côté moteur, Alfa Roméo annonce la couleur : que du turbo, que ce soit en diesel (du 1.6 105 cv au 2.0 JTDM de 170 CV) ou en essence (1.4 de 120 à 170 cv). Celle qui nous interessera le plus sera la version 1750 TBI de 230 CV. Cette motorisation rappelle au passage les fameux coupé bertone 1750, et cette appelation qui fera vibrer le cuore sportivo des plus anciens d’entre nous.

In fine, attendons de découvrir les équipements et les prix de vente pour déterminer son niveau de compétitivité, ainsi que ses qualités dynamiques. Toutefois, sur ce segment de la compacte premium où le look est un facteur décisif d’achat, la Giulietta annonce une (bonne) couleur.

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    février 7, 2010 - 7:20 | Permalien

    Alfa a toujours eu un look à part mais là franchement…. ok c’est une jolie auto mais elle ressemble à d’autres modèles