Aston Martin Rapide, elle arrive…

Aston Martin commence à distiller quelques informations sur sa future berline coupé. Je n’aime pas vraiment l’appellation, car un coupé reste à deux portes normalement, et prendre cette appellation pour une berline, aussi belle soit-elle, m’agace un peu.

Il faut malgré tout avouer que les designers ont fait de beaux progrès, et que les chefs de produits ont bien compris que l’appellation Berline ne se vend plus du tôt, rongée par les marchés de niches (breaks, 4X4, coupés, cabriolets, roadsters, SUV,…).

Mercedes ayant parfaitement l’exercice en lançant son CLS, une berline aux lignes de toits très fuyantes qui lui confère une ligne vraiment dynamique, les autres constructeurs lui ont emboîté le pas.

Porsche bien entendu avec la toujours très secrète Panamera, mais aussi des généralistes comme Volkswagen avec sa Passat CC, beaucoup moins réussi selon moi.

Et bien entendu Aston, qui propose la plus belle d’entre toutes, du moins pour l’instant : la Rapide. Le concept car présenté représentait fidèlement la ligne extérieure, et seules quelques subtilités intérieures devraient disparaître, comme le jeu d’échec translucide du coffre ainsi que les coupes de champagnes et le frigo pour le Bollinger (ou le Dom Perignon si vous préférez :-)). Quoique le programme de personnalisation permet de faire à peu près ce qu’on souhaite avec sa voiture donc…

La belle héritera du V12 de la DBS, avec une puissance comprise entre 550 et 600CV, histoire de clairement marquer l’exclusivité du modèle, et de pouvoir rivaliser avec les Porsche et CLS AMG.

On retrouvera bien entendu tous les savoir faires d’Aston en terme de qualité intérieure, de sonorité magique et de charme so british qui font que chaque rencontre avec une AM reste une expérience quiasi-mystique, entre cuir pleine fleur, aluminium brossé et crystal des compteurs.

Vivement la présentation officielle…

Articles en rapport :