Aston Martin V12 Zagato, quelle gueule !

Zagato est un carrossier italien, qui s’est déjà largement illustré sur de nombreuses marques, mais a toujours conservé un fort affect avec Aston Martin. C’est d’ailleurs amusant de voir comme des firmes aux cultures si éloignées peuvent toutefois cohabiter pour sortir des engins sublimes.

La dernière née de Zagato, présentée la semaine dernière au concours d’élégance de la Villa d’Este en Italie, est un joyau, du moins pour moi. Spectaculaire, acérée, la V12 Zagato transpire la course et la performance. Si l’avant reprend la plupart des codes Aston Martin retouchés par Zagato, à commencer par la bouche et les aérations si caractéristiques, l’arrière lui est totalement étranger au design Aston. La ligne est ultra agressive, et penche davantage du côté Lamborghini qu’Aston Martin.

Pourtant, l’équilibre de l’ensemble est remarquable : la ligne est ramassée, homogène, et apporte vraiment une bulle d’air, de la nouveauté dans le design des dernières supercars sorties récemment. Je suis fan du double bossage typique de Zagato, ainsi que du côté un peu « TVR » de l’arrière. Une bien belle automobile donc.

En revanche, pas de nouveautés questions mécaniques : il s’agit d’une Aston Martin V12 Vantage recarrossée, avec son V12 de 517 cv et 570 Nm, qui lui assure des performances tout à fait honorable. La Zagato V12 existe soit en version route, soit en version course. D’ailleurs l’unique exemplaire est censé courir aux mains du PDG d’Aston, Ulrich Bez, pour les 24H du Nurburgring.

Heureux homme, car il est celui qui a déjà imposé la création de la V12 Vantage. Et maintenant il la fait carrosser par Zagato. Merci M.Bez !

 

Articles en rapport :