Audi A1 Quattro, il manque le S

Audi a présenté une version survitaminée de son Audi A1, mais ce n’est pas la S1. La plus puissante des A1 restera donc la version de 185 CV, hormis ce collector sobrement nommé Quattro, qui revendique une puissance bien plus intéressante, 256 CV.

Oui, Audi a choisi de commercialiser cette A1 de 256 CV, motorisée par le 4 cylindres turbo bien connu utilisé dans les versions S du TT ou dans la S3 par exemple. La boîte est une boîte manuelle, et pas de double embrayage donc, mais ainsi l’A1 atteindrait 245 Km/h et le 0 à 100 Km/h serait abattu en 5,7 s. Pas mal, mais pas énorme non plus. Bizarre pour une puce..

Une petite voiture certes, mais finalement assez lourde : la transmission quattro, les équipements plus chics que sportifs font que finalement, elle reste positionnée comme une voiture rapide, et non pas comme une voiture sportive nuance.

Reste le look : bouclier ajouté et regard souligné de rouge vif, extracteur arrière et doubles sorties d’échappement, becquet au dessus de la lunette arrière, et jantes au design vintage permettent à l’A1 de se singulariser réellement par rapport au reste de la gamme. Mais pas suffisamment pour justifier un prix astronomique, supérieur à 50 000€ apparemment.

A ce prix, et même si la voiture n’est produite qu’à 333 exemplaires, je préfère largement un TT RS d’occasion : meilleur look, meilleures perfs, et son du 5 cylindres…

Articles en rapport :

2 Commentaires

  • 1
    février 15, 2012 - 3:43 | Permalien

    Je suis totalement de ton avis pour le prix. Une TT d’occas. serait sûrement plus judicieux. Cependant, cette Audi A1 a de la gueule, et c’est rien de le dire.

  • 2
    février 27, 2012 - 5:09 | Permalien

    Une TT d’occas. serait sûrement plus judicieux.