Audi R8 TDI Concept, diesel de course

La salon de Détroit a eu son lot habituel de prototypes, concepts et autres bêtes de salon réalisées pour démontrer des savoir-faires techniques ou tester de nouveaux designs auprès du public.
Audi a choisi de dévoiler et de mettre sur le devant de la scène une R8 diesel. Les rumeurs du développement de ce modèle couraient depuis plusieurs mois, et voici donc la présentation officielle du concept.

Audi R8 TDI CONCEPT

Le mot concept n’est peut-être pas approprié tellement la machine est proche d’une version de série au vue de la finition remarquable et du réalisme de l’auto.
Le moteur est un V12, 6 litres qui développe 500 CV, et offrirait un 0 à 100 KM/H en 4,2 S et plus de 300KM/H. Ces valeurs paraissent tout à fait plausibles, avec un couple de 102 Mkg et la transmission intégrale quattro.
Alors, ce TDI serait donc la panacée, et chapeauterait la gamme composée déjà de la R8 à moteur V8 (celui de la RS4, de 420 cv) et la probable R8 à moteur V10 (issu celui-là de la Lamborghini Gallardo) ?
Pas forcément, car un moteur diesel est plus lourd, moins compact, et celui-ci entraîne donc un surpoids de l’ordre de 150Kg, ce qui commence à devenir significatif pour une supersport. Par ailleurs, les impératifs de refroidissement du moteur ont imposé nombres d’ouvertures dans la ligne de la R8. Si la prise d’air sur le toit peut avoir son charme, je trouve le bouclier particulièrement grossier, voire torturé, et finalement moins pur que celui du modèle V8.

Au final, le modèle TDI a t’il vraiment sa place ? Si les performances annoncées sont tenues, et si le poids reste convenable, de façon objective oui.
Mais qui va l’acheter ? Entre un modèle V8 ou V10 connu pour ses vocalises ennivrantes, et un diesel qui ne pourra jamais rivaliser niveau sonorité malgré tous les échappements actifs du monde, que choisiriez-vous ? Tous ceux ayant déjà roulé avec des véhicules sportifs savent que le plaisir n’est pas lié qu’aux performances pures, mais à l’agilité, et à la sonorité expressive des moteurs essence. Et comme les économies induites par l’utilisation d’un V12 diesel de 500 cv ne sont pas un facteur clé dans le processus d’achat…

Personnellement mon choix est donc fait, et je vote R8 Essence !

Il est vrai que j’ai grandi avec les moteurs de F1 à 18 000/min au Castellet, ou avec le rally de Monte Carlo au col du Turini, alors que les enfants d’aujourd’hui grandissent avec Audi qui gagne le Mans avec des protos TDI et Peugeot qui lui emboîte le pas.
Donc c’est peut-être moi qui commence à être trop vieux finalement… 

Galerie photos Audi R8 TDI CONCEPT :

audi R8 TDI CONCEPT DESSUS

Audi R8 TDI CONCEPT INTERIEUR

Audi R8 TDI CONCEPT FACE 3 Audi R8 Intérieur 2 Audi R8 TDI CONCEPT MOTEUR

Articles en rapport :

3 Commentaires

  • 1
    février 11, 2008 - 1:02 | Permalien

    Faire du diesel pour une R8…quelle hérésie !
    Si un jour porsche se lance dans le diesel, je quitte le métier

  • 2
    février 11, 2008 - 10:31 | Permalien

    C’est pourtant une tendance lourde du secteur en attendant la porsche cayenne hydride 😉

  • 3
    novembre 17, 2008 - 3:56 | Permalien

    audi r8 comme b1