Audi RS5 Cabriolet, pour les extrémistes du cabriolet 4 places

Logiquement, un cabriolet avec une capote en toile 4 places, ça sert à cruiser tranquillement le long d’une corniche, en appréciant le plaisir de partager un certain goût pour l’automobile. Bref, c’est en général pour les personnes bien élevées. Donc quand Audi présente un cabriolet, sur base A5, super, on comprend. Quand ce même constructeur met le moteur de la RS5, là, c’est plus compliqué à comprendre.

Déjà, avec une S5 cabriolet, vous avez de quoi voir venir en terme de puissance. Vous pouvez dépasser très facilement une grande partie du parc français de voitures, et vous appréciez les sons du V6 turbo ou V8 selon la version que vous possédez. C’est un bel objet, homogène, performant, avec le luxe et la finition Audi. Donc de quoi contenter tout bon amateur de cabriolet puissant.

Mais Audi a voulu faire mieux, proposer plus, et a donc décapsulé la RS5. Et là, avec 450 CV et son V8, sa boîte double embrayage, votre cabriolet 4 places sait cruiser, tant mieux, mais sait aussi vous scotcher à vos sièges, que vous soyez devant ou derrière. Le couple est identique à celui du coupé, 450 Nm, et vous pouvez rouler, sur circuit…, à 250 Km/h en toute quiétude. Surtout, les reprises et les accélérations sont bien plus franches que sur la S5, le 0 à 100 Km/h étant battu en 5 s environ. Pas mal pour un engin de presque 2 tonnes, ce qui reste son principal inconvénient.

Côté look, je trouve la version décapotée moins sauvage que le coupé. Elle peut recevoir toutes les options du coupé, comme les sièges ultrasport, et étrenne de nouvelles jantes fort réussies. On retrouve tous les appendices aérodynamiques du coupé, ainsi que son regard de tueur.

Alors in fine, à quoi ça sert ? Pas à grand-chose de façon objective, mais quitte à avoir 90 000 euros à dépenser, et vouloir un cabriolet 4 places, autant prendre le plus puissant qu’on trouve non ? Car finalement, si personne n’exploitera probablement le potentiel d’une RS5 sur route ouverte, le fait de rouler décapoté vous offre au moins la jouissance de la sonorité monstrueuse du V8. L’essayer, c’est l’adopter.

Articles en rapport :