Audi RS5, le nouvel opus de la saga RS

J’ai  toujours beaucoup aimé la S5 de la gamme Audi, pour plusieurs raisons. Pour la ligne vraiment réussi de l’A5 bien sûr. Pour son moteur V8 de 354 cv capable de se montrer aussi onctueux à bas régime que rageur dans les tours. Et puis, surtout, car pour la première fois, une Audi dotée du quattro se montrait réellement sportive, avec un comportement routier plutôt survireur, et des qualités indéniables qui font plus penser à une BMW qu’à une Audi.

La S5 est déjà une belle bête, mais Audi a choisi de la transcender et de lui adjoindre le fameux R. Et voici donc la RS5.

 La bête se repère facilement à ses appendices aérodynamiques, empruntés à la gamme RS : bouclier avant très ouvert comme le TT RS, bouclier arrière avec diffuseur et double sortie d’échappement ovale, rétroviseurs alu. Rien de très nouveau sur le fond, mais finalement la ligne de l’A5 reste relativement préservée, et le côté sportif accentué. Les jantes de 18 à 20  » permettront d’ajouter une note de folie sur la voiture, notamment les versions bicolores étrennées par le TT RS.

A l’intérieur, la RS5 ne se démarque du reste de la gamme que par quelques détails de présentation (sigles,…), à part les sièges. Les acheteurs pourront donc sélectionner au choix des sièges classiques, ou des modèles Recaro supersport. Ma préférence va bien sûr à ces derniers qui collent parfaitement avec l’esprit de la voiture.

Le moteur reste le V8  4.2 l du S5, avec un turbocompresseur comme ami, qui lui permet d’atteindre 450 cv. La puissance est respectable, mais finalement je trouve celà un peu léger, sachant qu’une RS4 crachait déjà 420 cv il y a quelques années. Ne boudons pas notre plaisir pour autant, avec son chassis renforcé et son freinage de dernière génération (mais pas de carbone céramique, du moins au début :-)), la RS5 devrait être velue à piloter. La vitesse est limitée à 250 Km/h, mais le 0 à 100 Km/h devrait être abattu en 4,5 s, grâce notamment à la boîte S-Tronic à 7 rapports. A ce sujet, je suis un peu étonné de la voir annoncée sur ce modèle, et j’attends de voir les valeurs de couple, car je pensais que la boîte ne l’encaisserait pas…A creuser lors du prochain salon de Genève, où on connaîtra tous les détails. Y compris le prix, qui lui aussi devrait être RS 🙂

Articles en rapport :