BMW Gina, Chris Bangle est peut-être fou…

Chris Bangle est le designer de toute la gamme BMW. Il s’est attiré les foudres des puristes de la marque en remodelant le facies caractéristique des BMW modernes, et reste l’instigateur principal des partis pris esthétiques réalisés avec le flame surfacing. Ce choix consistait essentiellement à faire cohabiter des surfaces convexes et concaves. La série 7 a fait les frais de ces choix, mais il faut reconnaître que le Z4 a été, à mon avis, une franche réussite.

Bref, Chris Bangle a ses détracteurs, mais également quelques rares partisans qui l’ont défendu.

Pourtant le prototype GINA réalisé par son équipe prouve définitivement que le designer est un peu déjanté. J’essaie de ne pas être trop conservateur, mais…c’est difficile.

La GINA est un prototype avec un cahier des charges assez spécial : permettre au conducteur de modifier lui même la structure de sa voiture, et la rendre morpho-adaptable aux désiderata du conducteur. Mouais, on comprend pas réellement le sens, nous pauvres mortels. Mais l’équipe de Bangle a tout compris.

Elle a pris un chassis de Z8, y a greffé un V8 4.4 maison, et l’a doté d’une structure en aluminium animée par de multiples systèmes hydrauliques. Ces derniers, contrairement aux voitures mexicaines qui sautent, permettent de modifier l’aspect de la voiture : l’armature métallique est habillée d’une sorte de peau, mélange de polyuréthane et de lycra, étanche et résistante aux agressions quotidiennes. Le conducteur, via son interface, peut alors choisir de faire varier certains éléments de carrosserie.

J’ai beau tâcher d’être le plus clair possible, ce n’est pas simple, donc comme un schéma vaut mieux qu’un long discours, je vous laisse admirer cet engin, sans avenir dans la gamme, mais qui va rejoindre le musée de BMW à Munich.

Voici également quelques photos de la bête, vraiment surprenante visuellement.

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    lotfi
    décembre 6, 2008 - 10:08 | Permalien

    j’aime le bmw voiture qui ne jamais voix pariel.c’est magique