BMW Serie 1 M Coupé, celle qui ne s’appelera pas M1

La M1 est une voiture mythique de BMW, qui ne peut décemment pas donner son patronyme à une série 1 bodybuildée. C’est pourquoi la Série 1 M Coupé porte ce nom légèrement alambiquée :-). Pour autant, ce n’est pas une BMW au rabais, loin de là.

BMW a souvent démenti le développement d’une version M de la série, arguant que la 135 I offrait déjà une bonne dose de performances, ce qui est effectivement le cas. Et c’est vrai qu’à la lecture de la fiche technique de la nouvelle née des créations Motorsport, on reste un peu sur sa faim : le 6 cylindres 3.0 biturbo développe 335 cv avec un couple de 450 Nm dès 1500 T/Min et un overboost de 500 Nm. Pas tellement plus impressionant qu’une 135 i, surtout si on la dote du pack Performance qui la porte à 340 CV…

Cette Série 1 M Coupé serait un pétard mouillé ?

Non, car avec son différentiel autobloquant M elle promet une efficacité redoutable par rapport à la 135 i, notamment lors des reprises d’adhérence. Les performances « objectives » sont de très bon niveau, avec un 0 à 100 Km/h en 4,9 s, et un 0 à 200 Km/h en 17s, soit des valeurs de bonne GT.

Son look la différencie clairement des versions plus classiques, avec pour la première fois chez BMW des compteurs vraiment sympas, qui conservent la lisibilité mais offrent une touche de fantaisie. Pas commun pour la marque bavaroise ! Les 4 sorties d’échappement ainsi que la présentation intérieure donnent également le ton, tout comme les éléments de carrosserie hypertrophiés qui rendent le petit coupé réellement agressif.

Il faudra attendre le jugement sur circuit, mais cette Série 1M coupé semble plutôt destinée à ceux qui veulent clairement afficher la couleur « M ». Pour les autres, une 135 I performance sera probablement le meilleur choix, notamment budgétaire, car cette version M devrait être commercialisée au-delà de 50K€, hors options :-), et ce dès Avril 2011.

Articles en rapport :