Bon anniversaire Porsche…

La marque Porsche a 60 ans cette année. Une jeunesse par rapport à d’autres marques, mais contrairement aux monstres comme Ford, on ne peut pas dire que Porsche ait perdu de son lustre. Au contraire.

La marque a su gérer les périodes les moins fastes de son histoire pour se lancer dans un cycle vertueux de croissance qui en fait le constructeur le plus rentable de la planète. Tellement rentable que Porsche a pris une majorité du capital de l’énorme groupe Volkswagen. Qui aurait pu imaginer celà il y a juste 10 ans !

La légende Porsche s’est construite peu à peu, au travers d’une multitude de choix technologiques, esthétiques, stratégiques, risqués…

Porsche a avant tout su développer une gamme cohérente. Marquée par la 911 et son architecture atypique avec son moteur en porte à faux arrière, peu accessible, difficile à refroidir, et qui implique un comportement routier à manier avec précision, la marque a su pourtant transformer la 911 en monstre sacré adulé par les porschistes. D’abord en peaufinant systématiquement chaque détail dans sa conception pour en optimiser la fiabilité et les performances, puis peu à peu en lui conférant un caractère plus accessible via les versions en 4 roues motrices. Puis en la transformant en quasi supercar, avec des versions Turbo toutes plus mythiques les unes que les autres, jusqu’à la dernière, la 997 Turbo, capable de performances atomiques tout en permettant à n’importe quel conducteur de l’utiliser.

Surtout, Porsche a su éliminer les infructueuses 924 ou 944 pour se relancer avec les Boxster, Cayenne et Cayman. L’incursion sur le marché du 4X4 fut un franc succès, et le lancement prochain de la berline coupé type CLS s’annonce tout aussi réussi.

Porsche a également investi en toute circonstance sur la technologie et notamment sur le freinage. Une Porsche freine mieux que n’importe quelle autre voiture. De même la marque a été une des premières du secteur premium à juguler la prise de poids de ses modèles, et à chercher la réduction des consommations. Porsche, malgré son image de pollueur avec le Cayenne, a donc oeuvré depuis les dernières années sur les technologies d’injection directe, de limitation de la cylindrée, et des motorisations turbocompressées pour permettre un rendement optimal par rapport aux émissions de CO2.

Enfin, Porsche a toujours été présent en compétition, sur de petites ou grandes épreuves, et a su, contrairement à des marques comme Renault, tirer réellement profit de ces expériences à la fois pour en faire bénéficier les modèles de la marque, mais également pour extrapoler des produits pour gentlemen driver comme les GT2 ou GT3 RS.

Porsche propose l’alternative la plus raisonnable pour un passionné finalement : des voitures exceptionnelles en terme de marque, suffisamment expressives et performantes pour faire tourner les têtes, mais raisonnables en terme de coûts, de prix (vu que les Porsche tiennent très bien la côte), de consommation. C’est là que le secret de Porsche, faire l’unanimité, depuis le père de famille jusqu’au sportif pur et dur.

Articles en rapport :

2 Commentaires

  • 1
    novembre 17, 2008 - 1:20 | Permalien

    Thanks for this – great idea.

  • 2
    février 6, 2011 - 4:54 | Permalien

    some genuinely choice articles on this site, bookmarked .