Bugatti Galibier Concept, un peu vieille France à mon goût.

Bugatti n’a pour l’instant qu’un seul modèle au catalogue, certes personnalisable à loisir et déclinée en différentes version, mais toujours unique. Plusieurs concepts ont été dévoilés, sans jamais aller plus loin que l’ambiance policée des salons internationaux.

Le nouveau concept Galibier, prévu pour Francfort initialement, ne devrait pas faire exception à la règle. Pourtant, la marque suggère effectivement une mise en production, forcément limitée.

Bugatti Galibier Concept 1

Cette limousine, positionnée clairement au-dessus de Rolls ou de Maybach, se veut superlative dans tous les sens. Elle reprend l’architecture de la Veyron, articulée autour du W16, qui développerait ici entre 800 et 1000 cv. Le moteur est bien entendu installé à l’avant pour dégager l’espace à l’arrière, qui se veut monumental. Surtout, Bugatti insiste sur la qualité de finition, l’excellence des matériaux, le tutoiement de la perfection qui se retrouve dans tous les détails de l’habitacle.

Question design, la Galibier existe surtout avec les portes et ailes en inox. L’avant me semble bien trop massif et exagérément lourd, et l’arrière apparaît du coup bien timoré (et ressemblant légèrement à une Porsche Panamera), souligné juste par des sorties d’échappement en trop grand nombre. De l’excès, encore et toujours chez Bugatti.

Bref, personnellement, la Galibier peine à trouver réellement son identité dans la marque Bugatti, et je ne reconnais pas vraiment les anciens modèles Bugatti dans celle-ci. Si on ajoute le fait que je préfère, et de loin, les coupés et versions sportives aux berlines de luxe (même avec 800 cv..) vous aurez compris qu’elle n’est pas mon modèle 2009 préféré.

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    j-ph de saxe-cobourg
    décembre 22, 2009 - 9:50 | Permalien

    Quelle déception: Bugatti vient de me répondre sur la Galibier. Celle-ci n’est pas prévue à la commercialisation et reste un prototype de plus… Dommage, une carrosserie extraordinaire (surtout de derrière) un intérieur somptueux qui surpasse Rolls-Royce Phantom limousine, Bentley Mulsanne, Maybach 62S, et autres « limousines » ! On peut se demander pourquoi cette profusion de concepts non aboutis ? Pour faire parler de la fameuse marque par une méthodologie de marketing ? Vraiment, en pensant au prix éventuel de vente de cette limousine: 2 millions d’€uros TTC… Cela aura un revers dans l’avenir, cette marque restera une image de grands concepts de limousines. Un rêve qui n’aboutit pas.