Ferrari F430 Scuderia Spider, quel intérêt ?

Des rumeurs persistantes, probablement pas sans fondement, insistent de plus en plus sur la possibilité pour Ferrari de proposer une déclinaison décapotable de la Scuderia.

La gamme 430 compte pourtant déjà une version Spider, qui permet de profiter sans souci des vocalises du V8 4.7 de 490 CV. Avec plus de 300 Km/h en vitesse de pointe, et un 0 à 100 Km/h expédié en 4.3 s, les performances sont quasi-similaires au coupé, avec en prime le son et le plaisir de conduite décuplés. Idéal pour se promener sur la Croisette, ou attaquer dans les virages. Cette berlinette est déjà un pur jouet. J’ai d’ailleurs un faible prononcé pour le gris silverstone, avec le cuir cartier : un peu bling bling, mais j’assume 🙂

La Scuderia, elle, est d’une autre pâte : son environnement c’est la piste. La boîte Superfast, l’allègement global ainsi que la hausse, certes modérée, de la puissance à 510 CV la propulsent dans un autre monde, celui de la performance ultime, chirurgicale.

Personnellement, une Scuderia me fait rêver particulièrement, sous réserve que je puisse faire de la piste, sinon, une F 430 normale sera suffisante, et largement, sur route ouverte. Bon, malheureusement ce n’est pas encore mon principal problème de choisir entre les deux…

Si Ferrari va réellement dans cette direction, on se demande bien pourquoi  : un spider emporte des renforts pour la rigidité, et une capote électrique entre autres. Où est la corrélation avec la légèreté recherchée ? Et qui s’amuserait à aller tourner sur circuit avec une décapotable alors que le coupé offrira toujours le meilleur niveau de poids/rigidité de la gamme ?

J’attends donc de voir, mais franchement, ce serait la version de trop dans la gamme.

Articles en rapport :