Jaguar C-X75, l’usine à gaz

Ah, la Jaguar XJ 220….seuls les plus jeunes d’entre vous ne connaissent pas la dernière supercar de Jaguar. Cette voiture n’était pas la plus performante de l’époque, mais sa sophistication et son look ravageur portaient haut les couleurs de Jaguar. C’est exactement ce que tente de faire le concept C-X75 présenté lors du dernier mondial.

Le retour de Jaguar sur ce type de concept démontre plusieurs éléments. En premier lieu la volonté de revenir au sport, et de remontée en gamme côté sportif. A ce titre, avec 780 cv et un poids présenté de 1350 Kg, on peut dire que le pari est alléchant.

En second lieu, Jaguar veut mettre en avant sa capacité d’innovation, et là, le bureau d’étude a frappé très très fort. Si Porsche avait déjà présenté la 918 avec 4 moteurs électriques dans chaque roue, la C-X75 y ajoute deux turbines de 94 CV chacune, tournant à 80 000 T/min, qui servent à l’overboost, mais aussi à recharger les batteries Lithium Ion, ce qui garantirait une autonomie de 900 Km ! Le tout en n’émettant que 28G de CO2 par km ! Ces deux turbines ont également la particularité de pouvoir consommer du gazole, du bioéthanol,

du GPL, du gaz naturel,..bref, la totale.

Ainsi dotée, la C-X75 plafonnerait à 330 Km/h et abattrait le 0 a 100 Km/h en 3,6 S. Si on ajoute son look démoniaque d’avion furtif, le bruit des turbines (même si un dispositif accoustique spécifique permet d’en atténuer le bruit dans l’habitacle), ses pneus 365/25 ZR 22 « , cette Jaguar est vraiment séduisante, novatrice et participe à la réflexion sur l’avenir des voitures sportives d’exception.

Donc bravo pour cet exercice technologique, et tentez le coup M.Jaguar !

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    novembre 29, 2010 - 9:56 | Permalien

    J’en veux une 😉