Lamborghini Aventador Roadster LP700-4, hallucinante

Lamborghini a lancé la nouvelle version Roadster de son coupé Aventador. Elle est la descendante directe d’une fameuse lignée, depuis l’exemplaire unique de la Miura Raodster, en passant par la Diablo ou la Murcielago Roadster. Et comme d’habitude, Lamborghini ne déçoit pas.

Certes, on retrouve la ligne ultra spectaculaire de l’Aventador, et le Roadster ne fait qu’en hériter, mais décapsuler un tel engin lui apporte un regain supplémentaire d’exclusivité. L’ablation du toit ramasse encore la voiture et lui donne un air de soucoupe volante autorisée à circuler en ville. Et même capotée, le mini toit en carbone est de toute beauté et ne dénature en rien la ligne du coupé. Côté esthétique donc, l’engin est réussi : de face, côté, 3/4 arrière, vous pouvez regarder sous tous les angles, l’Aventador est sublime. Plus aussi exubérante que les anciennes Murcielago, mais extrême, violente tout en étant maîtrisée. C’est le sentiment de puissance contrôlée qui est exhalée par cette Lamborghini.

Le moteur n’est pas en reste, et pas d’évolution ici, mais est-ce raisonnable : V12, 700 CV, un couple dantesque. Accusant à peine 50 kg de plus que le coupé, le Roadster atteint 350 Km/h pour les courageux qui oseront aller aussi loin. La bonne nouvelle est que le toit résiste cette fois, ce qui n’a pas toujours été le cas sur les anciennes Lamborghini Roadster !

La structure tout en carbone, les nombreux éléments en alumium permettent à cette Aventador de ne peser que 1650 Kg environ hors plein, une vraie prouesse compte-tenu de la taille et de l’encombrement de l’engin. La maîtrise des technologies carbone sont bien au coeur de la stratégie de Lamborghini, et les résultats sont plutôt exceptionnels. Car la coque porteuse en carbone autorise un poids limité et une rigidité maximisée : la voiture est une merveille d’équilibre, efficace, précise, et permet d’exploiter au mieux la puissance.

Cette Aventador Roadster est une vraie réussite, mais comme d’habitude l’excellence se paie : 350 000 € TTC, le prix pour un engin d’exception aux performances atomiques et au charisme indéniable. Ah, et la F12 n’existe pas en cabriolet, ça donne donc une bonne excuse pour céder.

 

Articles en rapport :

3 Commentaires

  • 1
    mars 20, 2013 - 11:53 | Permalien

    Superbes photos. Il n’y a plus qu’a économiser encore un petit peu…

  • 2
    Yoann
    août 26, 2014 - 8:26 | Permalien

    Cette Lamborghini est vraiment hallucinante ! Elle arrive à atteindre les 300 km en moins de 24 secondes !

  • 3
    juin 30, 2015 - 11:55 | Permalien

    Elle est magnifique, le prix lui l’est moins…