Lamborghini Gallardo Superleggera, anti 458

Les Lamborghini existent-elles forcément pour contrarier les Ferrari ? Si on s’en tient au passé, et à la génèse de la marque forgée dans la rivalité entre Ferrucio Lamborghini et Enzo Ferrari, on pourrait le croire.

Si on regarde la nouvelle Gallardo Superleggera, on pourrait également en être convaincu. Cette nouvelle déclinaison de la Gallardo est une LP 560 gonflée à 570 cv, et surtout allégée de 70Kg. Pour ce faire, les ingénieurs sont allés chercher les kilos sur les jantes (-13 Kg juste pour elles !), des éléments en lexans, du carbone à profusion.

Le coupé ne fait pas pour autant abstraction des éléments de confort, et vous aurez effectivement une chaîne stéréo ainsi que la climatisation automatique :-). La cure d’amaigrissement lui permet de rendre 15 Kg à la très athlétique Ferrari 458, alors que la Lambo est une intégrale ! Etonnant comme chiffre, à vérifier bien entendu sur la balance.

Ce missile sol sol distille des sensations très fortes : appuis ultra précis, vitesses de passage en courbe démoniaques, motricité sans faille et V10 qui hurle toute sa rage jusqu’à 8500T/min. Est-ce suffisant pour aller taquiner une 458 ? Probablement oui, car la Superleggera transpire le sport au moins autant que la Ferrari.

Comme pour la précédente version de 2007 ,je craque complètement pour l’ambiance et la philosophie très exclusive de ce modèle. Ma seule déception ? Comparativement à 2007, Lamborghini est passé à la technologie FSI d’Audi, qui lui a permis de diminuer la consommation de 20% et de limiter les émissions de CO2 de façon drastique. C’est un fait, et c’est bon pour l’environnement. Mais on sait également que le moteur est plus linéaire, moins sauvage, et moins chantant. Bon, avec 570 Cv et V10, ne vous inquiétez pas, je pinaille un peu..

Articles en rapport :