Le moniteur automobile tire sa révérence…

Le moniteur automobile est un des premiers journaux automobiles à quitter. Avec un tirage en baisse et des habitudes de consommation transformées, ce bi-mensuel ne sera donc plus commercialisé en France, alors qu’il était présent chez nous depuis 25 ans.

Personnellement, j’ai découvert ce support sur le tard : la couverture souvent austère, ainsi que la complexité des articles m’avaient rebuté lors de mes jeunes années, où les photos et la simplicité guidaient souvent mon choix de lecture. Puis, en apprenant à conduire, j’ai appris à apprécier les descriptions poussées des journalistes du moniteur, leurs analyses et leurs essais. Aucun autre journal n’allait aussi en profondeur dans les tests, avec une vision finalement très impartiale et souvent très argumentée de leurs jugements. Ici, on est loin des articles d’une demi-page, sensationnaliste ou simplement inconsistent à lire d’autres revues généralistes que je ne citerai pas.

Le moniteur va me manquer, c’est évident. Alors Merci encore pour tout…

Articles en rapport :

4 Commentaires

  • 1
    Zephir
    décembre 9, 2008 - 12:54 | Permalien

    Alors ça c’est triste 🙁
    Leurs essais détailles n’avaient pas leur pareil en France.

    Crise ou nouveau concept à venir ?

  • 2
    décembre 9, 2008 - 11:29 | Permalien

    Double crise pour les magazines automobiles : celle de la presse papier, d’une part, qui impose de passer au média électronique encore rarement viable économiquement ; celle de l’automobile, d’autre part, qui connait une chute des ventes dans le monde entier, du fait de la raréfaction du crédit…

  • 3
    décembre 10, 2008 - 9:16 | Permalien

    Double effet kiss cool en effet…et les essais et avis techniques n’avaient aucun équivalent.
    Une vraie perte pour tous les amateurs avertis.

  • 4
    thilliez
    décembre 18, 2008 - 10:52 | Permalien

    Franchement, je suis très surpris de voir que ce journal va disparaître:j’ai été abonné il y a quelques années, et je continue à l’acheter en kiosque de temps en temps lorsqu’un article m’intéresse, et en tous cas, à chaque fois, que j’ai changé de voiture, je m’y suis toujours plongé dedans, car aucun autre magazine du marché ne parvient à une telle recherche et un tel détail pour un essai…
    Il faut donc regretter que cette aussi bonne revue disparaisse .