Maserati Gran Cabrio Sport, 450 CV de bonheur

Comme pour la sortie de la Gran Turismo, j’ai été soufflé par la présence et la beauté de la version découvrable. Et comme pour le coupé, j’ai été plutot déçu du ramage de l’engin. Car le V8 de 400 CV était certes mélodieux, mais il n’arrivait plus à proposer le caractère démoniaque comme sur les anciens cabriolets Maserati. Et comme la S de 440 Cv pour le coupé, Maserati sort enfin la version Sport.

Cette nouvelle version se caractérise donc d’abord et avant tout par le moteur. Le 8 cylindres 4,7 développe donc 450 CV, et 510 Nm. La boîte de vitesse reste une automatique, un peu plus réactive, mais confirme bien la philosophie de l’engin : du sport, mais GT plus que pistarde. La vitesse maximale est de 285 km/h et le 0 à 100 Km/h est atteint en 5,2s. Ces performances sont honorables, mais pas fantastiques, et s’expliquent facilement par le poids de l’engin, un peu moins de 2 tonnes.

La Sport s’identifie facilement :  bas de caisse spécifique, sorties d’échappement ovales noires, grilles d’aération noires, et jantes spécifiques de 20″ également disponibles en noir. A l’intérieur, on note surtout les sièges sport qui proposent une bien meilleure assise que les sièges classiques, et des palettes de boîte au volan plus grandes provenant des versions Trophéo.

A 140 000 €, hors options, est-ce que ça vaut de payer les 50 Cv de plus ? D’un strict point de vue objectif, pas nécessairement, car le gain en performance quoi que perceptible n’est pas décisif, et que le cout est très élevé. Mais si comme moi vous pensez qu’une Maserati doit chanter, hurler même, et disposer de suffisamment de peps et d’agressivité, alors oui, la version Sport doit être considérée comme la « vraie » Gran Cabrio. Exactement comme la Gran Turismo.

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    août 20, 2011 - 7:31 | Permalien

    j’aime beaucoup cette voiture