Mercedes SL 2012, top model à la diète

Mercedes a présenté sa nouvelle SL au dernier salon de Détroit, preuve que le marché américain reste un débouché majeur pour les modèles de la marque à l’étoile, et spécialement pour ses cabriolets très haut de gamme.

Cette nouvelle SL est d’abord une très belle réussite esthétique : les designers ont bien repris quelques codes de l’ancien modèle, notamment bien sûr les ouies latérales qui donnent la caution à l’appelation SL, mais le dessin bouleverse pas mal l’engin, notamment la face avant. Celle-ci est bien plus verticale, comme sur le petit SLK, et s’affiche à la fois classieuse, mais agressive. Je trouve l’arrière légèrement chargé avec ses feux imposants, mais la ligne générale est vraiment réussie, à la fois en coupé ou en cabriolet.

Une nouveauté majeure se cache justement dans ce toit, avec la fonction Magic Sky Control qui permet de faire varier l’intensité lumineuse filtrée par ce toit, de tout noir à complètement transparent. En terme d’équipements, on retrouve ensuite tout le catalogue Mercedes et la panoplie des aides à la conduite chère au constructeur. J’ai juste noté comme nouveauté le système audio haut de gamme et son option qui permet d’utiliser comme caisson de basse une partie de la structure en aluminium…A tester 🙂

Coté moteur, pas encore la version qu’on attend tous, AMG bien sûr, mais deux moteurs de 6 et 8 cylindres, développant respectivement 306 CV et 435 CV. Ils sont proposés en boîte manuelle ou automatique à 7 rapports, mais cette dernière est une pure automatique, et plus une double embrayage. Dommage, cette dernière étant plus sportive qu’une boîte à convertisseur, aussi bien conçue soit-elle. La version V8 ne se traîne pas pour autant, avec 250 Km/h autolimité, mais un beau 4,5 s sur le 0 à 100 Km/h annoncé.

Surtout, Mercedes met l’accent dans sa communication sur la réduction du poids : moins 140 Kg versus l’ancien modèle, grace à la nouvelle structure en aluminium, et de vrais efforts sur le cadre du toit en magnésium. De quoi proposer normalement une conduite plus dynamique qu’auparavant.

Affiché à partir de 94 K€, ce nouveau SL n’est pas bon marché, mais offre un excellent compromis entre performances, confort, luxe et sécurité. Comme d’habitude, je vais attendre avec plaisir la version AMG, voire la black séries.

 

Articles en rapport :