Mercedes SLR Roadster 722 S, sans maîtrise la puissance n’est rien

La Mercedes SLR a fait fantasmer tous les amateurs d’automobiles bien avant sa sortie. La marque avait réalisé une excellente campagne de teasing, et les lignes très spectaculaires de l’engin ne laissaient personne indifférent.

Aujourd’hui encore, une SLR qui passe dans la rue fait dévisser les têtes des passants. Les jantes de type turbine en 19 pouces, l’ouverture des portes en elytre, l’intérieur de vaisseau spatial et surtout le bruit des échappements (réellement impressionnant !) sont autant de facteurs qui expliquent l’engouement du grand public.

Ce dernier sera également impressionné par la dernière version du SLR : roadster à capote en toile développant 722 CV, il s’agit de la dernière mouture en attendant une hypothétique version « Speedster ». Cette SLR 722 S Raodster reprend tous les éléments qui ont fait le succès de la SLR, mais récupère le moteur de la version coupé 722 S, soit un V8 AMG à compresseur qui développe donc 722 CV, contre 650 CV pour la version  » de base ».

Ainsi armée, la SLR extermine le 0 à 100 Km/h en 3.7 s, et pulvérise le 0 à 200 Km/h en 10.6 s, soit le temps des meilleures sprinteuses du monde. La vitesse de pointe, 335 Km/h, finit d’impressionner.

Limitée à 150 exemplaires, cette SLR est-elle réllement superlative ? En fait, oui au niveau du look (vive l’extracteur arrière !), et au niveau du tarif (etre 400 et 500 K€ selons les estimations…et les options !).

En revanche, si elle fait rêver le commun des mortels, la SLR a malheureusement déçu les vrais amateurs de sportivité. Mal équilibrée, avec une direction floue et peu rassurante, la SLR n’est finalement pas une vraie sportive, mais un dragster à l’aise surtout en ligne droite. Dès que la route tourne un peu, la SLR se désunit et ne permet pas au pilote d’exploiter sa puissance. Le système de freinage en carbone céramique ou la nouvelle suspension de cette SLR 722 Roadster ne suffiront pas à éradiquer des erreurs de conception de fonds sur cette voiture, trop lourde et inadaptée au circuit.

Dommage…

Articles en rapport :