Mercedes SLS AMG Black Séries, too much ?

Chez AMG, ils ont le sens du détail…et également savent exactement ce que veut dire « course à l’armement ». Leur nouvelle déclinaison Black Séries ne déroge pas à leur règle habituelle : plus puissant, plus brutal, moins lourd.

Et c’est maintenant la SLS AMG qui reçoit ce traitement de choc : le V8 somptueux propose dans cette configuration 631 CV, une puissance énorme, et toujours un caractère bien affirmé au travers notamment de plusieurs appendices aérodynamiques qui dénaturent la ligne originelle certes, mais permettent de différencier immédiatement cette version de la version « sage » de la SLS. L’aileron arrière fixe en carbone est symptomatique de ce genre de préparation, tout comme l’ouverture sur le capot moteur et les multiples aérations découpés dans les parechocs avant et arrière. Un peu trop vulgaire pour moi, mais force est de reconnaître que c’est efficace, la SLS AMG Black Séries en impose.

Côté performances, on retrouve la même boîte de vitesse, et c’est surtout grâce à la puissance majorée et à la cure d’amaigrissement, 70 Kg tout de même, que Mercedes AMG est parvenu à grapiller quelques dizièmes sur tous les exercices d’accélération : le 0 à 100 Km/h est ainsi atomisé en 3,6 s.

Mais in fine, pour ma part, je préfère largement les modèles « ancien » genre C63 ou même SL65 AMG, car j’ai un faible pour la ligne sublime de la version SLS de base. Certes, la Black Séries est impressionnante, plus puissante, plus légère, plus percutante à tout point de vue. Et elle remet le sport au centre de la conception de la SLS.

Mais la SLS normale est déjà si somptueuse, avec un moteur si enivrant, que je ne vois pas l’intéret de la radicaliser à ce point. Evidemment, ça reste un avis personnel…

 

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    décembre 15, 2014 - 1:52 | Permalien

    J’adore c’est une merveille