Mini Coupé et Roadster concepts, les frères pétards

Mini est une marque qui se porte très bien. BMW doit se féliciter d’avoir conserver la marque suite à l’aventure Rover Outre manche. Et la Mini, succès commercial, est aussi et avant tout l’héritière d’une façon d’envisager l’automobile, d’une tradition de plaisir qui fête cette année ses 50 ans.

Pour fêter dignement l’anniversaire, BMW a présenté à Francfort deux concepts sur base Mini : un coupé et un roadster.

mini-coupe-concept-2009-2

Les deux modèles sont élaborés sur la base de Cooper S qui ont subi une ablation des places arrières. Idéal pour maximiser le coffre le direz-vous ? En fait, pas exactement…

Ces deux concepts sont à but de plaisir uniquement, et la fonctionnalité n’a pas été vraiment dictée leurs mises au point. Ainsi, le coupé dispose d’une ligne racée, très expressive et visuellement frappante. Le roadster lui ressemble davantage aux versions cabriolet, avec toutefois un parebrise bien plus incliné qui insiste davantage sur le profil dynamique de l’auto.

Le coupé est motorisé par la version Works qui crache 211 cv du petit 1.6 compressé, tandis que le roadster se contente de la version normale de 175 cv. La perte des sièges arrières ne devraient toutefois pas occasionner de gains très significatifs en terme de performances brutes.

La bonne nouvelle, en revanche, est que ces concepts seront commercialisés, et ce dès 2010 ! Preuve que la déclinaison d’une gamme Mini est possible, et surtout économiquement viable.

Articles en rapport :