Mini E, la voiture électrique désirable ?

Les voitures électriques, en dehors des Venturi, sont moches, avouons le. Certes, ce sont les côtés utiles et écologiques de ces véhicules qui peuvent motiver l’achat, mais bon, tout amateur d’automobile souhaite se déplacer dans un engin qui ait un minimum de classe.

Mini l’a bien compris, et sort donc une Mini Electrique, baptisée « e ». Conçue sur la base d’une Mini de série, et donc non prévue au départ pour disposer d’une motorisation électrique, la Mini E n’est pas un modèle d’intégration technologique : les batteries Lithium Ion hautes performances utilisées grèvent le coffre d’une grande partie de sa capacité de chargement, et ampute même une partie des places arrières. L’autonomie offerte est de 240 Km.

En revanche, la puissance est une bonne surprise, 204 CV et un couple de 220 Nm disponible en permanence (ce qui est une spécificité des moteurs électriques). Ainsi, et malgré un poids qui s’envole à 1495 Kg, la Mini E revendique 8.5 S pour atteindre 100 Km/h, et 152 Km/h en vitesse de pointe.

Séduit ?

Il faudra malgré tout patienter, car seules 500 de ces Mini seront produites au départ, et encore, pour être remises à des clients triés sur le volet en Californie. Mini se paie donc le luxe de faire du buzz sur son modèle électrique au travers d’un test grandeur nature auprès de clients potentiels. Pas mal comme proof of concept…

Articles en rapport :

2 Commentaires

  • 1
    novembre 10, 2008 - 12:07 | Permalien

    Elle a tjs une bonne tête cette mini, alors en électrique why not 😉

  • 2
    novembre 21, 2008 - 9:13 | Permalien

    Pas de doute: Mini fait très fort. Même à 850 $ par mois, la E va faire un malheur aux Etats-Unis.