Nouvelle Elise, l’essentiel est conservé

La nouvelle mouture de l’Elise n’était pas forcément attendue par les passionnés de Lotus.

En effet, l’Elise, dont la carrosserie actuelle date pourtant de 2001 (!), a très bien vieillie, et chacun sait que chez Lotus, l’essentiel est très différent du design. L’essence de l’engin se situe dessous, dans le chassis, les suspensions, et tous les organes qui transpirent la passion de la conduite sportive.

Cette nouvelle Elise étrenne donc surtout un nouveau regard, cédant à la mode des phares à Leds, ainsi que quelques retouches esthétiques mineures. L’arrière reste heureusement conforme à sa devancière (hé oui, je suis fan). Si l’Elise rajoute également de nouvelles options, jusque là impensable chez Lotus, comme le radar de recul ou le régulateur de vitesse. Du superflu il y a 10 ans, qui rentre pourtant dans la liste des options aujourd’hui. Tout change !

Heureusement l’Elise conserve un comportement démoniaque, qui retransmet chaque gravillon, chaque aspérité de la route, et procure le sentiment de faire corps avec ce petit roadster. Le confort n’est pas horrible pour autant, même s’il est évident qu’un tel dynamisme, dépourvu de prise de roulis,implique une certaine fermeté des suspensions.

Le nouveau 4 cylindres 1.6 atmosphérique d’origine Toyota toujours, affiche toujours 136 cv, comme l’ancien 1.8, mais perd 15 Nm en couple pour tomber à 160 Nm à 4400 T/min. Il va falloir cravacher encore plus le petit bloc pour arracher la voiture. L’avantage, c’est qu’avec 895 kg, pas besoin d’un V8 pour arracher, et les performances annoncées suffisent à se faire plaisir : 202 Km/h, mais surtout 0 à 100 Km/h en 6,4 s :-).

Avec une consommation réduite de 23%, et des émissions de C02 minimales comparées au plaisir de conduite, la nouvelle Elise est clairement dans la continuité de la lignée. Nous, on est fan. A posséder absolument.

Un bémol tout de même : 39 000€ hors options, ça commence à faire cher. Personnellement, j’aime autant acheter une version SC, voire une Exige Cup d’occasion à la place !

Articles en rapport :