Porsche 997 Targa, 4S et le soleil en plus !

Suite au récent restyling de la gamme 997, et à la présentation de la très attendue boîte de vitesse à double embrayage PDK, Porsche continue à égrener ses nouveautés, même pendant la période estivale.

Il est vrai que la Targa se prête assez bien à l’été. Ce modèle, reconduit sur la 997 en 2006, est un modèle mythique de 911. Elle représente souvent l’image qu’on a d’une 911, ou du moins celle que moi, perso, j’en avais quand j’étais à peine en âge de prendre le bus seul. Bref…

La nouvelle mouture de la Targa hérite de toutes les modifications inhérentes au restyling : feux à leds, nouvel écran tactile avec intérieur légèrement redessiné, bandeau rouge entre les feux arrières eux-mêmes retouchés.

A ce propos, c’est définitif, je ne suis pas fan du bandeau rouge, il me rappelle trop les Carrera 4S type 993, certes magnifiques, mais trop vintage pour moi maintenant. Et les nouvelles jantes ne sont pas des plus réussies à mon goût.

Le moteur est également connu, le fameux flat-six 3.6 345 Cv pour la Targa 4, et le 3.8 385 Cv pour la Targa 4S. Ainsi motorisé, l’engin atteint respectivement 284 Km/h et 297 Km/h, et touche le 0 à 100 Km/h en 5.2 S et 4.9S. Du moins avec la boîte manuelle, car les temps seraient considérablement améliorés avec le launch control de la boîte PDK : 2 dixièmes de gagnés sur l’exercice.

Vous noterez au passage que la Targa n’est plus disponible en pure propulsion, mais uniquement en 4 roues motrices, dont le dispositif a évolué : une gestion purement électronique a en effet remplacé le viscocoupleur.

Surtout, la Targa se démarque par son toit panoramique vitré qui s’ouvre quasi-entièrement, dévoilant environ 1.5 m de ciel aux heureux passagers. Les sensations se rapprochent alors fortement d’un pur cabriolet, sans avoir les inconvénients de la capote en toile. La Targa s’affirme comme une vraie alternative, positionnée haut de gamme (ce qui n’est pas rien chez Porsche…), au carrera cabriolet, et suscite toujours une vive passion.

Dernier détail pour la reconnaître : les arches métalliques qui courent le long du toit sont spécifiques au Targa.

Articles en rapport :