Porsche Panamera Turbo S, la force tranquille

Pour beaucoup de Porschistes, la Panamera n’est pas une vraie Porsche, comme le Cayenne ne l’est pas non plus. Pourtant, les gênes de Porsche sont réellement présents dans la Panamera, qui s’affirme comme une des berlines les plus excitantes à conduire (et ce, même si je préfère la Quattroporte, mais bon, ce n’est pas objectif…). Pourtant, pour contenter quelques esprits chagrins, Porsche envoie du lourd : une version turbo S de 550 CV !

Pour obtenir le gain de puissance, rien de tel que l’augmentation de la pression des turbos, qui reçoivent pour l’occasion des turbines en titane et en aluminium. Le couple culmine à 800 Nm avec la fonction overboost, largement de quoi semer toutes les berlines musclées sur n’importe quel rapport. La boîte peut être manuelle ou robotisée, et cette version Turbo S offre un différentiel à glissement limité pour être certain de bien gérer les transferts de masse dans les virages, et assurer un niveau de précision et un plaisir de conduite digne de la marque.

Les performances sont impressionnantes, sans toutefois ringardiser réellement la Turbo : 0 à 100 Km/h en 3.8s, et 308 Km.h en vitesse de pointe tout de même. Le poids n’est pas communiqué officiellement, mais c’est du lourd 🙂

Ma seule déception vient finalement du look, trop sage pour cette turbo S, qui ne se distingue que par des jantes de 20 pouces spécifiques, et des détails de carrosserie : je vous laisse faire le jeu des 7 erreurs !

In fine, qu’apporte une version 10% plus puissante de la Turbo ? L’homogénéité est toujours la même, le delta de puissance est minime, et les sensations sont proches. Oui, mais comme tout possesseur de voiture d’exception, c’est toujours mieux d’avoir le must, donc la Turbo S. C’est juste humain, pas du tout objectif.

PS : 170 K€ tout de même, hors options…

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    avril 13, 2011 - 2:46 | Permalien

    Look trop sage ? Mais non, il est parfait 🙂 Et son poids, en fait, on s’en fiche, c’est elle que nous porte, et pas le contraire, no ? 🙂