Renault Megane RS Trophy, juste pour le différentiel

Renault a choisi de sortir une version plus sportive de sa RS, baptisée Trophy. Pourtant, à  y regarder de près, on se demande s’il faut rajouter les 5 000€ de plus demandés par cette version de 265 cv.

En effet, la Trophy se distingue par des jantes en 19″ avec un liseret rouge, des sièges Recaro, la carte main libre. Le moteur reste le 4 cylindres 2.0 turbo qui gagne ici 15 petits chevaux pour atteindre 265 CV, et 360 Nm de couple. La Megane gagne ainsi 4 km/h pour plafonner à 254 Km/h, et tape le 0 à 100 Km/h en 6.0 s pile poil. Les performances progressent donc, mais pas de façon très significative par rapport à une RS normale. Elle réduirait néanmoins sa consommation de 0.2 l, et maintient ses émissions de CO2 sous 190 g par km.

Comment donc justifier le surcoût ? En fait, avec juste une ligne dans le descriptif technique « chassis sport avec différentiel à glissement limité ». Ah, déjà, ce n’est plus pareil : avec cet équipement la Mégane gagne en efficacité. Elle s’extrait des virages avec plus de pêche, et le grip des potenza est transcendé avec une motricité parfaitement controlée. La RS Trophy transpire donc le sport pur et dur, et offre une excellente alternative aux pistards avides d’efficacité. Alors, certes, elle n’aura pas le couple d’un TFSI Audi, ou la hargne d’une Focus RS, mais elle saura combler les spécialistes du talon pointe, et vous fera vous prendre pour un vrai pilote.

A commander dès la fin du mois dans toutes les concessions de la marque, au prix de 35K€.

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    août 28, 2013 - 3:32 | Permalien

    Chacun son Trophy !
    On aimerait bien avoir le même moteur en tout cas !