Rolls Royce Ghost, pour passer inaperçu…

Rolls Royce a toujours été une marque à part. Par son exclusivité, sa façon de maintenir une certaine idée de l’automobile, et également par une propension significative à l’exagération. Stylistique ? Non. Surtout par la taille de ses modèles en fait.

Si Bentley a tenté sous l’impulsion de Volkswagen de moderniser ses lignes, et de dynamiser ses coupés, Rolls Royce est resté suffisamment fidèle à l’esprit de la marque pour que chaque nouveau modèle puisse être immédiatement identifié comme appartenant à cet univers. Un peu comme pour les Aston Martin.

A noter que la Ghost fait comme la Phatom, et inaugure le capot en aluminium brossé. Personnellement, j’adore !

rolls-royce-ghost-200ex-1

Toujours est-il que le lancement d’une nouvelle Rolls est toujours un petit phénomène, et que la Ghost est vraiment très réussie. Petite soeur de la Phantom (normal…) la Ghost est une berline de taille moyenne…pour la marque. Avec ses 5.3 m de long, et ses 2T de poids, elle ne fait pas dans la dentelle. Elle devra compter sur son V12 6.6 et sa toute nouvelle boîte automatique à 8 rapports pour faire oublier l’embonpoint. A noter que ce couple moteur-boîte est celui la très prochaine BMW Série 7 V12 qui devrait être commercialisée en fin d’année, avec une puissance supérieure à 500 cv tout de même.

In fine, à plus de 200 K€ la voiture, la Ghost offre à la fois une puissance suffisante, une marque de prestige, et bien sûr et surtout, un intérieur où le raffinement est élevé au rang d’art de vivre. Tout simplement unique.

Articles en rapport :