Salon de l’automobile de Genève, 4eme partie…

La visite continue avec Jaguar qui présentait en exclusivité sa nouvelle X F.

Jaguar XF face noire

Si les photos spécialisées étaient plutôt flatteuses, j’ai trouvé que la voiture dans la vraie vie perdait un peu de ce charisme. La faute peut-être aux clignotants orange, ou aux jantes pas assez imposantes à mon goût…Mais le gros V8 de 4,2 l de 298 cv, et l’intérieur mélant habilement modernité et tradition devrait faire oublier cette petite déception.

Jaguar XF Arrière Jaguar XF Côté

En revanche, la mode étant aux versions « S », Jaguar présentait également sa version XKR-S, toujours dotée du même V8 à compresseur de 418 CV, qui se caractérise surtout par un imposant extracteur d’air à l’arrière et par un kit carrosserie spécifique. Le freinage est renforcé, dommage que les modifications ne soient pas plus agressives en vue de clairement dépasser la concurrence, et notamment la récente Maserati Gran Turismo S !

Jaguar XKR-S Noire face

Jaguar XKR-S Arrière Jaguar XKR-S

Très attendue, la Nissan GT-R était bien là, mais avec un seul modèle quasiment inaccessible 🙁 On se console avec une découpe de la voiture où on pouvait voir les arcanes du moteur et de la transmission de la bête.

Nissan GT-R

Nissan GT-R Coupe

Toujours chez les japonais, Mitsubishi présentait sa Lancer Evolution X. Plutôt compacte malgré son profil de berline, la voiture affiche comme toujours dans les Lancer sa philosophie : le sport pur et dur, brutal ! Aileron délirant, jantes typées tuning, profil de squale, et moteur rentré au chausse pied ! Notez l’admission d’air pour le turbo, qui annonce clairement la couleur : ça chauffe…

Mitsubishi lancer

Mitsubishi Lancer

Nous arrivons alors dans une partie du salon où le visiteur moyen se croit sur une autre planète. La grande majorité des marques de luxe y sont concentrées. Ce ne sont pas des nouveautés, mais voici donc mes modèles préférées sur ce salon. A commencer par la fantastique F430 Spider, toujours aussi désirable. Le stand Ferrari abritait également un coupé 365 GTB-4, également appelé Daytona.

Ferrari F 430 Spider

Ferrari Daytona

Je vous laisse également admirer l’Audi R8, les Lamborghini Gallardo Supperleggera et Murcielago LP 640, mais aussi la Bugatti Veyron décorée avec Vuitton (claasssseeee !), ou encore la Pagani Zonda, toujours aussi inclassable.

Audi R8 Gris Audi R8 Gris 2 Audi R8 Gris 3 Audi R8 Grise 4

Lamborghini Gallardo Supperleggera Lamborghini Murcielago LP 640 Bentley Continental GT Speed Bugatti Veyron

Pagani Zonda Pagani Zonda 2

Bref, le must du luxe réunit dans un périmètre très restreint, qui explique en partie pourquoi Euromillions a autant de succès 🙂

Articles en rapport :

3 Commentaires

  • 1
    mars 17, 2008 - 6:04 | Permalien

    C’est vrai que les clignos orange bof…La R8 quelle merveille cette voiture, si vous en voulez une, chez ce qui vous faut !

  • 2
    mars 17, 2008 - 8:36 | Permalien

    On a juste un problème de budget 😉

  • 3
    mars 18, 2008 - 10:00 | Permalien

    +1 pour le budget.
    On en voit encore peu dans la rue, mais quand ça arrive, c’est vrai qu’elle dégage une impression de puissance assez grisante. Je regrette malgré tout qu’elle ne dispose « que » d’un V8 d’audi RS4…vivement le modèle V10 🙂