Shelby GT 500, musclor

Les sportives américaines sont toujours aussi attachantes. Puissantes, très puissantes même, joueuses, mais souvent peu tolérantes et réputées pour être technologiquement moins avancées que leurs concurrentes européennes, elles ont aussi un gros avantage : être très abordable financièrement.

La Shelby GT 500, au même titre que la Corvette Z06, et mieux encore, la ZR-1, sont des supersportives qui sont accessibles…du moins aux US. En Europe, le coût importé reste significatif, mais toujours inférieur à une Porsche ou une Ferrari. Bref..

shelby-gt-500-cabriolet-1

Cette GT 500 n’a toutefois pas à rougir de la comparaison : le look est démoniaque, la sonorité magique et les 500 cv proposés ne sont pas là pour la figuration…

Je vous propose d’ailleurs  de découvrir un petit film sur l’absence de complexes à avoir vis-à-vis des collèges allemands, qui vous permettra d’entendre quelques vocalises du V8 5.4 l à compresseur, 540 CV et près de 700 Nm.

Pour les amateurs, l’engin existe également en cabriolet. Il conserve alors les ailes élargies, l’intérieur spécifique avec de nombreux sigles « cobra » ainsi que des jantes de 19 pouces qui abritent des freins brembo. Ainsi armé, le cabriolet comme le coupé peuvent s’attaquer à al Corvette…du moins en ligne droite. Car la conception de l’auto, avec un moteur très lourd à l’avant, l’empêchera de rivaliser avec sa rivale sur les portions plus sinueuses.

Qu’importe, la Shelby est un fantastique jouet, un dragster qui hurle, prend aux tripes. Ici, on ne cherche pas l’efficacité, mais le plaisir. Et c’est réussi.

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    juin 15, 2010 - 9:51 | Permalien

    shelby cool