Subaru Impreza WRX STI, la fin de la sportive populaire…

Lorsque j’attendais de passer mon permis, je regardais avec envie les publicités dans les magazines pour les premiers modèles d’Impreza Turbo. En ce début des années 90, l’Impreza jetait un pavé dans la mare, et ne faisait pas dans la dentelle. Proposer plus de 200cv, une transmission intégrale, de la place, une efficacité bluffante, et le tout pour à peine plus de 150 KF à l’époque. Oui, environ 23k€ de nos jours.

Cette voiture a affirmé en France la marque Subaru au moins autant que ses nombreux titres de champion du monde de rallye. Et pourtant, Subaru a décidé de l’abandonner.

En effet, normes de pollutions obligent, la Subaru Impreza WRX ne sera commercialisée qu’au compte-goutte en France, et c’est surtout la STI présentée ici qui fera office le porte drapeau de la marque.

Subaru Impreza WRX STI 1

Cette STI est une bombe, comme souvent pour les dernières nées de chez Subaru. Moteur 4 cylindres boxer (évidemment !) de 300cv, 400 Nm de couple, un turbo qui souffle fort et qui colle le conducteur à son siège.

Là, on retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de la marque.

Depuis quelques années, si la base mécanique reste proche, on assiste surtout à une complexification croissante du système de suspension, et Subaru se bat avec Mitsubishi pour proposer le chassis le plus évolué. Avec son système DCCD, qui contrôle les deux différentiels, et ses lois de suspensions optimisées, la WRX STI devrait encore une fois satisfaire les puristes du rallye, et assurer une adhérence parfaite même en conditions précaires.

Les performances devraient être remarquables car l’auto grossit peu, et la puissance reste conséquente. Pourtant, je ne suis pas convaincu…

Tout d’abord, le dessin est raté selon moi : on dirait une compacte passable qu’on a essayé de présenter sportivement avec quelques artifices : ailes élargies, bas de caisse, jantes voyantes,…plus des accessoires issus du tuning comme les feux arières. Bon, vous avez raison, les anciennes Impreza n’étaient pas très élégantes.

sUBARU iMPREZA wrx sti

Au final, c’est l’esprit qui me déplaît. La voiture est plus puissante, plus sophistiquée, mieux équipée (GPS de série…), mais ce n’est plus la sportive accessible d’antan. L’esprit Subaru, c’était l’Impreza, et pas la STI, et j’ai le sentiment que Subaru l’a oublié.

On verra si la STI à 45 000€ TTC arrivera à compenser la non vente de l’Impreza à 30 000€ TTC.

Galerie photos :

Subaru Subaru Impreza STI intérieur

Articles en rapport :

Un commentaire

  • 1
    avril 15, 2008 - 6:48 | Permalien

    Ah nostalgie quand tu nous tient….