Volkswagen 2028, pas si anodin

Merci Henri pour m’avoir envoyé le lien de ce mini site Volkswagen, qu’on pourrait qualifier d’anticipatif.

Il présente en effet une vision prospective de ce que pourrait être l’automobile, Volkswagen notamment, dans les 20 ans à venir. Et en naviguant dans ce site, en écourant les commentaires des différents experts, en regardant les vidéos des modèles futuristes et en extrapolant tout ça, je me suis retrouvé plutôt perdu.

D’abord parce que si les principaux objectifs de l’automobile du futur (non polluante, sécurisante,…) sont assez simples à envisager, les solutions technologiques à mettre en oeuvre sont plus complexes : nanotechnologies, matériaux, processus de fabrication, réduction de poids avec matériaux composites mais limitation de l’utilisation de pétrole/plastique, etc…Les ingénieurs ont du travail.

Mais surtout parce que cette vision de l’automobile est finalement assez proche de ce que je pouvais imaginer. Jusque là, normal. Le problème, c’est que cette vision est ici objectivée, et formalisée. Et je me rends alors compte qu’elle ne me fait pas rêver. Le simple fait d’envisager l’automobile comme un moyen de se déplacer, comme un endroit de vie, me gêne. Il est vrai que pour moi, c’est avant tout du plaisir. Et même l’Ego, soi-disant sportive, tend à communiquer davantage sur le downsizing que sur la performance.

Alors, quelque part, j’espère que cette vision 2028 sera conforme à la réalité pour les principales évolutions technologiques annoncées, et peut-être moins orientée vers la raison pour conserver ne serait-ce qu’une once de passion.

Bon, pas de panique, dans les années 1970 la population imaginait l’an 2000 avec des voitures volantes… 🙂

 

Articles en rapport :