Volkswagen Golf VI, mon coup de gueule du jour…

En dehors du Scirocco, il est rare que je parle de Volkswagen, essentiellement par manque de sportivité des différents modèles. J’ai pourtant eu une Golf V GTI DSG, bonne voiture mais manquant un peu de caractère à mon goût.

Cette Golf V va être renouvellée rapidement, avec la présentation officielle au Salon de l’Auto de la nouvelle Golf, la version VI, seulement 5 années après la sortie du modèle précédent. La marque cherche visiblement à raccourcir la durée de vie de son modèle phare en vue de le maintenir toujours au top des ventes.

Il me semble pourtant que là, Volkswagen s’est carrément planté : les photos officielles de la Golf VI viennent d’être diffusées, et franchement, on dirait un simple lifting de la version V. Les phares sont à peine étirés, les feux arrières singent ceux du Touareg, et en dehors de quelques retouches intérieures, on ne différencie pas réellement le changement. Seul le volant est significativement plus beau, et les compteurs légèrement plus originaux, mais pas de quoi justifier un changement de modèle.

Alors certes, les ingénieurs nous diront que les évolutions majeures ne se voient pas : nouveau chassis, nouveaux moteurs (enfin, plutôt ceux habituels du groupe, avec le passage au common rail pour les TDI…), boîte DSG 7 vitesses (déjà disponible sur des versions de la Golf V…),…

Pour autant, c’est avant tout le changement de ligne qui doit marquer l’évolution. Et Volkswagen semble préférer un non style plutôt que de marquer clairement l’identité de ce modèle pourtant mythique. Alors que la Megane choisit de radicaliser ses lignes, qu’Opel avec sa GTC a montré que même des marques peu innovantes au niveau design pouvaient se moderniser, Volkswagen ne change rien.

Peu importe finalement, puisque ses Golf continuent à se vendre. Elles ne sont ni les plus belles, ni les plus performantes, ni les mieux équipées, mais se veulent les plus équilibrées. Attention M.Volkswagen, tous les constructeurs communiquent sur le plaisir de conduire et cherchent à séduire le consommateur avec des lignes et une vraie gueule : votre Golf VI ne répond pas à ces critères, et votre choix d’immobilisme pourrait bien se payer finalement.

Articles en rapport :

2 Commentaires

  • 1
    septembre 5, 2008 - 9:24 | Permalien

    Moi je l’aime bien cette golf VI l’intérieur est bien mieux que la V (j’en ai une en GT sport).

    Tu parles en bien du Scirocco niveau extérieur normale qu’il ressemble pas a l’ancien Scirocco vu la différence d’ année entre les modèles mais à l’intérieur le tableau de bord c’est une golf V pour un modèle qui va sortir en même temps que la golf VI …

    En ce moment chez WV c’est la Passat CC qui me fait de l’œil ^^

  • 2
    christophe
    septembre 7, 2008 - 3:49 | Permalien

    Tu as complètement raison, le Scirocco est basé sur la Golf V et non VI, et j’insiste surtout sur son look extérieur.
    La Golf VI innove bien entendu sur les équipements, mais personnellement, changer aussi peu la ligne extérieure, je trouve ça dommage : elle ne met pas assez en valeur la rupture avec la V…